Outils pour utilisateurs

Outils du site


gestock:valorisation_stocks


Méthodes de valorisation des stocks

Le choix de la méthode de valorisation des stocks a une importance non négligeable car, en fonction de la méthode choisie et donc de la valeur des stocks retenue, la comptabilisation des stock peut avoir un influence différente dans la détermination de l'actif et du résultat.
Par ailleurs, la valeur des stocks entre dans le calcul du besoin en fonds de roulement.

CUMP fin de période ou périodique

Coût unitaire moyen pondéré

Formule

(Valeur du stock existant + coût d'achat des entrées de la période)
------------------------------------------------------------------
(Quantité du stock existant + Quantité entrant pendant la période)

Toutes les sorties de la période sont valorisées en fin de période au CUMP fin de période.

Avantages

  • Utile lorsque certaines charges d’approvisionnement ou de gestion ou de prix ne peuvent être connus avant la fin de la période.
  • Calculs simples.
  • Nivellement des variations de prix en cas de hausse du prix d'achat.

Inconvénients

  • Calculs effectués a posteriori et au même moment.

Exemple de calcul

Fiche de stock :

Date Libellé Entrées Sorties Stock restant
Quantité Coût Unitaire Montant Quantité Coût Unitaire Montant Quantité
01/03 Stock Initial 30 100 3 000 30
03/03 Bon Entrée 10 110 1 100 40
10/03 BE 10 105 1 050 50
12/03 Bon Sortie 20 102,5 2 050 30
20/03 BE 10 100 1 000 40
24/03 BS 15 102,5 1 537,5 25
31/03 TOTAUX 60 6 150 35 3 587,5 25

Au 31/03, le calcul du CUMP est effectué : 6 150 / 60 = 102,5 €.
Ce CUMP est alors utilisé pour calculer les Sorties du mois de mars et inscrit dans la colonne CU.
La fiche de stock du mois d'avril s'ouvrira alors avec QT = 25 ; CU = 102,5 et montant = 2 562,5.

CUMP à chaque entrée

Formule

(Valeur du stock existant + coût d'achat de l'entrée)
-------------------------------------------------------
(Quantité du stock existant + Quantité entrée)

Toutes les sorties suivant l'entrée sont valorisées à ce CUMP jusqu'à la prochaine entrée et le nouveau calcul du CUMP.

Avantages

  • Suivi précis de l'évolution des prix et des coûts.
  • Répartition des calculs tout au long de la période.

Inconvénients

  • Nécessite un connaissance précise du coût de l'entrée.
  • Calculs importants et fréquents, inconvénient résolu par les systèmes d'information.

PEPS / FIFO

Premier entré, premier sorti / First in, First out.
Aussi appelée méthode de l'épuisement des lots. Le lot le plus ancien en stock sera le premier sorti du stock.

Avantages

  • Utile pour les stocks périssables.
  • Evite que l'entreprise n'augmente son prix de vente dès que les coûts augmentent, c'est la raison de la préconisation par le PCG.

Inconvénients

  • Nécessite une identification, une gestion différenciée et la connaissance du coût unitaire de chaque lot.
  • Valorise les sorties à des coûts anciens et les stocks finaux à des coûts récents. Pose donc un problème en période d'inflation en surévaluant le résultat d'exploitation, entraînant un risque de versement de dividendes non réels et le paiement d'impôts excessifs. Les coûts sont sous-estimés et l'enregistrement de l'inflation en retard entraîne une constatation tardive de la dégradation du résultat.

DEPS / LIFO

Dernier entré, premier sorti / Last in, First out Le lot le plus récent en stock sera le premier sorti du stock.

Avantages

  • Contrairement au FIFO : avertissement rapide en période d'inflation.
  • Stocks finals sous-évalués permet une baisse du résultat et don une baisse des dividendes et des impôts. Permet de répondre au principe de prudence.

Inconvénients

  • Nécessite une identification, une gestion différenciée et la connaissance du coût unitaire de chaque lot.

NIFO

On retient une valeur de remplacement qui est le coût théorique à engager au moment de la sortie pour reconstituer le stock.

Ce coût peut être déterminé par :

  • Le prix de la dernière ou prochaine facture.
  • L'estimation du coût de la prochaine commande.
  • Le cours du jour sur cotation sur le marché.

Avantages

  • Connaissance du coût de reconstitution du stock.
  • Evite un trop grand nombre de calculs.
  • Utile pour les marchés spéculatifs.

Inconvénients

  • Valeur du stock peut devenir très faible voire négative en cas d'inflation.

Incidences

Le CUMP et le FIFO sont préconisés par le PCG et l'administration fiscale ne reconnaît qu'eux.

Les incidences les plus notables sont les suivantes :

  • Coûts différents.
  • Valeur finale des stocks différente.
  • Résultat analytique différent.
  • Résultat comptable différent si la variation des stocks est calculée à partir de la comptabilité analytique.

Il est donc obligatoire de signaler un changement de méthode afin d'éviter de tromper les tiers sur l'évolution du résultat.

En savoir plus

gestock/valorisation_stocks.txt · Dernière modification: 2014/04/07 19:51 par yves