Méthodes de constitution des fonds ou indices ISR

On distingue plusieurs méthodes pour former les fonds ou les Indices ISR

Exclusion

Cette méthode, considérée comme la plus radicale, consiste à éliminer les entreprises selon des critères d'exclusion : tabac, armement, boissons alcoolisées,…

C'est la méthode originelle de création des fonds ISR, plutôt en vogue dans les pays anglo-saxons et, bien que la plus performante en matière éthique, n'apporte pas les meilleures performances financières.

Best In Class

L'approche “best in class” est plus répandue en France. A partir d'une grille d'analyse propre, chaque gestionnaire évalue les entreprises sur des critères financiers et extra-financiers. Il investit alors dans les entreprises les mieux classées. Pour faciliter leur travail, les gestionnaires font parfois appel à des agences de notation éthique, telle Vigeo.

Cette méthode apporte de meilleures résultats financiers mais reste parfois trop laxiste en termes de responsabilité sociale. Par exemple, certains observateurs regrettent de voir Total apparaitre dans certains fonds ISR. L'amélioration de la méthode best in class passe alors par l'introduction de filtres d'exclusion sur certains secteurs.